11 aliments soit disant diététiques qui font réellement grossir

Le domaine de la nutrition connaît de plus en plus d’opinions diverses. Entre mythe et réalité, difficile de connaître la vérité sur les produits diététiques. Quels sont les aliments à l’origine d’une prise de poids incontrôlable?
Voici la liste de 11 aliments diététiques qui font grossir.

 

1- Le pain de blé entier

Pain de blé entier

La consommation de produits à base de blé entier représente une alternative au blé raffiné dont le germe, l’endosperme et le son ont été extraits. Ces derniers comportent les précieux éléments nutritifs qui jouent un rôle important dans votre régime. En effet, manger des aliments contenant du blé raffiné peut être nuisible pour notre santé. Le problème avec ce type de blé est que les grains entiers réels ne sont pas exploités pour leur production. Ce stratagème industriel conduit de nombreuses personnes à consommer du pain à base de farine de blé entier dont une bonne partie du germe a été extraite. Il est à noter que cet aliment possède une charge glycémique importante, qui a pour résultante une élévation du niveau de sucre dans le sang au même titre que le pain blanc.

 

2- Le sirop d’agave

Sirop d'Agave

Contrairement au sucre et au sirop de maïs, le sirop d’agave contient un niveau de fructose très élevé, de l’ordre de 70 à 90%. En comparaison, le sucre n’en contient que 50% !
La consommation excessive de fructose peut être responsable d’une prise de poids et être un élément déclencheur du diabète de type 2 et des maladies cardiovasculaires. Ainsi, il est fortement recommandé de modérer la consommation de ce sirop. Par ailleurs, il est bon de savoir qu’un produit naturel n’est pas obligatoirement un produit diététique. Optez pour des alternatives plus saines comme le miel bio (avec modération), le sucre de noix de coco bio ou la Stévia en tant qu’édulcorant.

 

3- Les céréales industrielles « spécial minceur »

Barres de céréales industrielles « spécial minceur »

Les céréales industrielles que vous consommez au petit déjeuner ont un taux anormalement élevé en sucre raffiné et autres additifs alimentaires, néfastes pour votre santé. Ces produits engraissant sont malsains pour votre santé. Vous ne devriez pas vous fier aux inscriptions de la boîte telles que pauvre en graisses, riches en vitamine, riche en minéraux…ni aux emballages attrayants au slogan trompeur.

Vérifiez toujours l’étiquette nutritionnelle affichée sur le packaging, il se pourrait que vous ayez entre les mains une bombe calorique.

 

4- Les vinaigrettes industrielles toutes préparées

Vinaigrettes industrielles toutes préparées

Les vinaigrettes industrielles que nous consommons régulièrement contiennent des additifs alimentaires nocifs pour la santé. Leur forte teneur en sucre raffiné, acide gras trans, conservateurs et agents texturants nous conduisent inéluctablement à grossir. Soyez vigilant, ne consommez plus ce type d’assaisonnement commercial. Ces derniers annulent les bienfaits d’une assiette de crudité bio ou d’un plat de légumes bio.

Fabriquez vous-mêmes votre propre « vinaigrette maison » en consultant le guide minceur 101 recettes de Forme Minceur !

 

5- Les yaourts aux fruits

Yaourt industriel

Etes-vous certains que ces yaourts sont diététiques parce qu’ils contiennent des fruits ? Et bien non. Une étude de l’association de consommateurs belges Test-Achats, portant sur un échantillon de 30 yaourts aux fraises de marques différentes, a démontré pour 24 d’entre-eux, que le sucre raffiné en quantité élevé, les conservateurs (dont sorbate de sodium) et les colorants (dont cochenille) annihilent les bienfaits des fruits. Un produit censé être bon pour la santé se révèle être nocif pour le corps compte tenu de sa haute charge calorique et de son indice glycémique élevé. Pour information, les yaourts analysés contenaient entre 10 et 16% de sucre transformé ! En ce qui concerne le colorant cochenille, il provoquerait une intolérance ou des réactions allergiques.

Ne vous fiez pas aux emballages. En réalité, les fruits ne sont présents qu’en très faible quantité, soit l’équivalent d’une demi-fraise par pot de 125g en moyenne (jusqu’à 5%), tandis que le reste n’est composé que d’arôme et de colorant en très grande quantité. Privilégiez un yaourt nature maigre, riche en protéines, en vitamine B et en calcium.

 

6- Le jus de fruits

Jus de fruits industriel

Les adeptes de jus de fruits se rendent-ils compte que ces derniers sont riches en sucre raffiné, mais pauvres en fibre contrairement à un jus bio 100% pressé. La consommation excessive de jus de fruits industriel revient à élever le taux de sucre dans le sang (glycémie) et ainsi déclencher une production importante d’insuline. À terme, cette stimulation excessive génère une résistance à l’insuline qui est le point de départ de l’apparition d’un diabète de type 2.
Ainsi pour chaque jus de fruit consommé, vous introduisez une quantité anormalement importante de sucre dans votre corps. Les effets d’une consommation de ce type de boisson à index glycémique élevé sont démontrés : prise de masse grasse viscérale, hausse du risque de diabète de type 2, maladie inflammatoire, vieillissement prématuré de l’organisme. Consommez plutôt des jus bio 100% pressés , car ces derniers contiennent des fibres qui ralentissent la diffusion du sucre dans le sang.

 

7- Le mélange de noix et fruits secs

Mélange de fruits secs

Le mélange bio de noix et de fruits secs constitue une véritable source d’énergie. C’est l’en-cas idéal pour les sportifs car riche en nutriments, minéraux et vitamines. Cependant, les versions industrielles vendues en grande surface sont riches en lipide et en glucide. Celles-ci contiennent du sucre raffiné en grande quantité ainsi que des additifs alimentaires.

Nous vous conseillons d’éviter de consommer les mélanges de noix et de fruits secs non bio, transformés industriellement et à indice glycémique élevé. Privilégiez à la place un mélange composé d’ingrédients bio, naturels et non transformés. A consommer avec modération car assez calorique.

 

8- Les aliments diététiques sans gluten

Aliments diététiques sans gluten

Les aliments industriels sans gluten sont transformés et loin d’être diététiques. Ils contiennent une quantité importante de sucre raffiné, d’huile végétale hydrogénée, d’acides gras trans et autres additifs alimentaires. Evitez de les consommer. Privilégiez au contraire les aliments naturels ne contenant pas de gluten à l’instar des légumes frais, des fruits, du soja, des œufs bio, de la viande bio, du poisson bio… Soyez vigilant, un aliment sans gluten est loin d’être diététique surtout s’il est produit industriellement.

 

9- Le sirop de riz brun

Sirop de riz brun

Bien que le sirop de riz brun soit une alternative saine au sucre raffiné, il reste néanmoins un produit sucrant hautement transformé contenant des anti-nutriments (additifs alimentaires, conservateur, colorant, etc.) nocif pour la santé. Même si cet aliment contient du glucose et non de fructose, son indice glycémique est très élevé. Par conséquent, une forte consommation de sirop de riz brun favorise la prise de masse grasse, l’apparition de diabète de type 2 et de maladies cardiaques.

Il existe des alternatives telles le sucre de noix de coco bio à indice glycémique bas, le sucre à base de Stévia ou le miel bio en quantité modérée. Rayez définitivement le sirop de riz brun de votre liste de course.

 

10- Les sauces et assaisonnements

Sauces et assaisonnements industriels

Les bienfaits pour la santé d’une viande blanche bio ou d’un poisson bio sont prouvés depuis longtemps. Mais les sauces et assaisonnements tout prêts utilisés de nos jours pour consommer ces aliments sont bourrés de sucre raffiné, d’huile végétale hydrogénée, de sel et autres additifs alimentaires. Toutes ces sauces très caloriques viennent anéantir les bienfaits d’un plat équilibré (saumon, dinde bio, etc.) et les rendent nocifs pour la santé. Optez pour des « sauces maison » à préparer soi-même. L’avantage est que vous choisissez des ingrédients sains pour les réaliser. Au final, vos assaisonnements ont un indice glycémique bas et une charge calorifique peu élevée. N’hésitez pas à vous procurer mon guide minceur 101 recettes de Forme Minceur pour réaliser vous même vos sauces paléo.

 

11- Les huiles végétales hydrogénées

Les huiles végétales hydrogénées

Ces huiles ont subi un processus d’hydrogénation partiel (injection à haute pression de dihydrogène gazeux) afin de prolonger leur durée de conservation et d’augmenter leur stabilité à haute température. Un inconvénient de l’hydrogénation partielle est la création d’acides gras trans. Les huiles solides ou semi-solides (margarines) qui ont subit ce procédé industriel en possèdent en quantité importante. Les acides gras insaturés trans augmentent le risque de maladie cardiaque selon l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (AESA) dans un avis d’experts de 2004. L’absorption d’acides gras trans n’est ni nécessaire, ni bénéfique pour le corps humain, contrairement à celle des autres acides gras naturels (saturés, ou insaturés cis).

Une consommation régulière augmente notamment les risques de cancer du sein ainsi que de maladies cardio-vasculaires. Lorsque vous ferez vos courses, évitez les produits portant les mentions « monoglycérides » ou « diglycérides » (additifs alimentaires n° E471 et E472), parce qu’il s’agit tout simplement d’huiles hydrogénées. Evitez également l’huile de colza superglycérinée hydrogénée (n°E441). Privilégiez des alternatives saines telles le beurre Clarifie Ghee, l’huile d’olive extra vierge bio, l’huile de noix de coco bio par exemple.


Vous aimerez aussi : 

Les 9 pires aliments à proscrire de votre régime Paléo, en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-neuf − quinze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.